LA DIGITALISATION DES TPE !

La démocratisation d’internet labélise une nouvelle ère au sein des entreprises, basée essentiellement sur la communication digitale et les objets connectés. Véritable révolution, cette technologie a amené les entreprises à repenser leur mode de fonctionnement et à se transformer.

L’objectif est d’atteindre une meilleure performance économique et une meilleure gestion de la relation client. Et pour garantir toutes leurs chances de réussite, les entreprises doivent engager une redéfinition de leurs stratégies de gestion et de communication.

REPENSER LES TPE !

usage-numerique-dans-TPE-PME-F

S’adapter et faire évoluer ses pratiques, pour devenir une entreprise totalement numérique n’est plus une option! Ainsi, les modalités de digitalisation de toute structure exigent un processus qui se traduit par une remise en question profonde au sein des TPE.

En effet, les entreprises ont pris conscience de l’importance de la digitalisation, c’est facteur incontournable dans le développement, la pérennité et de la croissance des TPE.

Un processus qui les oblige, à s’adapter en matière d’équipements et pratiques. Les outils numériques ont envahi les sociétés dans le but de renforcer progressivement la culture digitale du personnel. Une culture digitale, source d’opportunités, de performances et d’innovations.

LES SEPT RECOMMANDATIONS DU CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE  CNNUM POUR LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE des TPE / PME

TPE-PME-Les-raisons-de-la-digitalisation-Coupé-1080x482

Dans le rapport que le CNNUM a présenté au gouvernement, il propose sept pistes pour contribuer à la transformation numérique des PME et TPE, qui se fera avec un engagement fort de l’État et des régions. L’objectif est de trouver des solutions pour permettre aux PME françaises de mieux appréhender leur virage numérique et de « mieux vendre grâce au numérique». Les sept recommandations sont :

  1. Fédérer les acteurs autour d’une marque forte, portée par une mission dédiée et rattachée à la Direction Générale des Entreprises. Le programme devrait s’inspirer de la French Tech pour permettre de renforcer les liens entre PME, start-up et grands groupes.
  2. Créer un réseau d’accompagnement, les « connecteurs » numériques. Certains seraient bénévoles et d’autres labellisés et subventionnés par l’État.
  3. Mettre en place une plateforme de ressources personnalisables par les utilisateurs en fonction de leurs besoins. Elle serait dotée d’un module d’auto-diagnostic sur le numérique qui renverrait vers des contenus correspondants aux problématiques de chaque PME.
  4. Créer un dispositif spécial pour l’accompagnement à l’e-internationalisation.Il devrait aider les entreprises à élaborer leur stratégie, faciliter leur accompagnement et leur financement. Développer une aide financière régionale pour les petites entreprises.
  5. Développer une aide financière régionale à destination des petites entreprises pour les accompagner dans leur transition digitale
  6. Former les dirigeants et les personnes chargées de la stratégie numérique notamment avec des formations spécifiques dans les universités et organismes de formation continue.
  7. Expérimenter un statut de « TPE/ PME digitale » favorisant l’échange non-lucratif de compétences entre salariés entre entreprises. L’expérimentation devrait débuter avec 150 entreprises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s